Nouvelles locales Société

La situation socioéconomique de Doum-Doum laisse à désirer

salle de classe en paille avec un tableau

Les activités économiques sont au ralenti à Doum-Doum, une localité située à une centaine de kilomètres de Bol chef-lieu de la province du Lac. Cette situation est dûe à l’inaccessibilité de la ville aux grandes voies de communication. De plus, la ville rencontre également des difficultés d’accès aux services de soin, d’éducation et d’accès à l’eau potable.

Vous trouverez aussi:

Doum-Doum a d’abord été créée en 1963 comme Poste Administratif (PA). Elle est devenue de nos jours une sous-préfecture qui abrite un grand nombre de populations. Un tour fait dans la ville par nos reporters, a permis de constater les réalités dans lesquelles vit cette population.

La ville qui est entièrement envahie par le sable, fait face à de nombreuses difficultés pour son décollage et son développement socioéconomique. Les difficultés sont nombreuses. En raison du disfonctionnement de leur unique château d’eau implanté il y a de cela plus de sept ans, la population se procure l’eau avec une pompe manuelle. Ici, les femmes et les enfants passent la moitié de la journée devant les points d’eau. La qualité de l’eau n’est pas bonne, comme l’a laissé entendre un jeune garçon que nous avons rencontré dans la rue.

Concernant la situation économique de la Ville Doum-Doum, il y a peu de mouvement ordinaire. La ville est trop calme, il n’y a pas d’ambiance autour du marché. Les gens se rassemblent uniquement chaque mardi pour le marché hebdomadaire.

Des projets de construction de routes non réalisés

Le développement d’une ville passe nécessairement par une route bien aménagée, mais la ville de Doum-Doum n’est pas reliée à une voie de communication entre les grandes localités, comme l’axe Ngouri et Bol ou Massakory.Plusieurs projets de réaménagement de la route entre Ngouri-Doumdoum et le Village Safay ont été initiés mais jamais mis en œuvre, comme l’a expliqué un habitant de cette localité. Pour lui, ce projet aurait aidé beaucoup de personnes sans emploi. Il ignore les causes qui empêchent le démarrage du projet.

A lire aussi:

 

 

%d blogueurs aiment cette page :