Médias

Deux  responsables du développement international  Visitent les installations de la radio Ndarason Internationale.

 

Le conseiller humanitaire au Département de Conflit, aide humanitaire et de la sécurité du Haut-commissariat de Grande Bretagne, basé   à Yaoundé,   Stéphane Quinton, et la Représentante du département britannique pour le développement international à N’Djamena, UK aid, ont rendu visite ce matin, aux installations de la Radio Ndarason Internationale.

Au cours de cette visite, les deux cadres Onusiens ont eu, à échanger sur différents points avec les journalistes. Plusieurs questions relatives, au fonctionnement  et à la ligne éditoriale de cette radio ont été posées par ces derniers.

Après avoir reçu d’amples explications sur le fonctionnement  et la mission de cette radio, la parole fût donnée à quelques journalistes pour parler  des raisons pour lesquelles ils ont décidé de faire carrière dans le journalisme. Les réponses données  par les jeunes journalistes sont quasi-identiques. Pour la majorité, cet engament est certes périlleux, toutefois, ils disent rester convaincu que, leurs actions ne resteront pas vaines. Pour eux, les résultats des efforts consentis en l’espace de quelques mois, sont déjà visibles. Il y a, selon eux, des indicateurs qui attestent une prise de consciente des populations sur le danger que représente l’extrémisme violent pour la paix et le développement de nos pays.

A souligner aussi, que les femmes journalistes présentes à la rencontre,  ont suscité  l’admiration des hôtes car, elle servent d’exemple, sinon de modèle aux autres filles de la région du lac en général, celles de leur communauté en particulier.

 

%d blogueurs aiment cette page :