Humanitaire Nouvelle régionales

Des réfugiés Nigérians vivant au Nord Cameroun vont être rapatriés

un camps de refugiés

Près de 5000 réfugiés Nigérians ont exprimé leur volonté de rentrer au bercail, publie le journal l’œil du sahel dans sa dernière parution. L’Oeil du Sahel indique que des experts camerounais, nigérians et des responsables du Haut-commissariat aux réfugiés se sont réunis vendredi dernier à Maroua pour analyser les modalités pour un meilleur déroulement du voyage.

Ainsi, ces 5 000 réfugiés Nigérians seront bientôt rapatriés dans leur pays natal pour donner suite aux assises de Maroua qui se sont tenues dans le cadre d’un accord tripartite signé en 2017 entre le Cameroun, le Nigéria et le HCR. Cette opération de rapatriement qui se prépare va permettre aux réfugiés de regagner la terre natale qu’ils avaient fui sous la pression des terroristes de Boko Haram, il y a huit ans pour certains.

Le dernier pointage montre que 103 000 réfugiés ont séjourné au camp et 33 000 hors du camp. La quasi-totalité de ces Nigérians sont originaires des villes de Bama et de Banki.

A noter que les recensements se sont faits au niveau du camp. La première vague va rentrer dans les tous prochains jours, mais la discussion se base sur la modalité, la logistique, la sécurisation du cortège d’un point à l’autre et tous les aspects de commodités liées à ce rapatriement.

Le gouverneur de la région de l’Extrême-Nord a indiqué que chaque partie de la tripartite a un rôle bien défini à remplir. Il souligne que la difficulté majeure de la tripartite est liée à l’insécurité dans les zones de retour des réfugiés surtout dans l’Etat du Borno, zone d’origine de 80% des réfugiés vivant dans le camp de Minawao.

 

%d blogueurs aiment cette page :