Bassin du Lac Tchad

Caravane pour la paix à N’Djamena

Quarante-cinq(45) jeunes tchadiens issus des dix (10) arrondissements de la ville de N’Djamena ont reçu la semaine dernière, une formation en techniques de théâtre participatif. Le projet est baptisé « Appui à
la participation citoyenne des jeunes et femmes à la gouvernance locale et à la consolidation de la paix au Tchad ».

Elle a été initiée par la compagnie théâtrale Hadre Dounia et  soutenue par le fonds des  Nations-Unies pour l’enfance UNICEF grâce à l’appui financier du Fonds  des Nations Unies pour la consolidation de la paix.

Les candidats ont été sélectionnés sur la base de leur talent, a expliqué Hadre Dounia, le directeur artistique de cette compagnie théâtrale.

Selon lui,  le théâtre participatif favorise la prise de conscience et permet de changer les mentalités.  Plusieurs activités ont été prévues au cours de la caravane, a poursuivi le directeur artistique. Les candidats ont eu notamment à produire des scènes théâtrales au  cours desquelles, ils ont eu à faire des mises en scène sur la cohabitation pacifique.

Les activités réalisées par ces jeunes ont permis en effet, de sensibiliser la population sur la cohabitation pacifique. Le but  est d’attirer l’attention des populations sur le mépris entre les différentes classes sociale, la stigmatisation et les conflits communautaires.

Rappelons que les activités de la caravane artistique se poursuivront au mois de novembre 2020 à Bol, dans la province du lac Tchad.