Paix et sécurité

Bassin du Lac Tchad : « le temps n’est pas à la célébration de victoire », Abbagana Wakil Mahammadou

Dans le cadre de la lutte contre le terrorisme dans le bassin du lac Tchad, les pays de la région se félicitent de la prouesse réalisée par leur armée sur le groupe terroriste Boko Haram opérant sur leurs territoires. Il s’agit par exemple du cas du Tchad et du Cameroun. Cependant, le Niger et le Nigeria ont procédé au rapatriement de leurs réfugiés. Mais pour Abbagana Wakil Mahammadou, analyste en matière de sécurité à Niamey, « malgré les efforts, Boko Haram continue de terroriser les populations dans le bassin du lac Tchad. Le temps n’est pas à la célébration de victoire contre le terrorisme ».

Lire aussi:

Écoutons son analyse au micro de Mahamat Moustapha Maïnou.   

L’analyste en matière de sécurité appelle les gouvernements des pays du bassin du lac Tchad à gagner le cœur de la population afin de mener ensemble le combat contre le terrorisme. «Il n’ya pas de fin de terrorisme sans qu’il n’y ait du développement infrastructurel», dit l’expert, Abbagana Wakil Mahammadou.

Ecoutons une fois de plus Abbagana Wakil Mahammadou, analyste en matière de sécurité à Niamey. Toujours au micro de Mahamat Moustapha Maïnou.

%d blogueurs aiment cette page :