Actualités Paix et sécurité

Amnesty International somme la CPI d’ouvrir une enquête sur les crimes commis par Boko Haram

Brève – La cour pénale internationale doit ouvrir une enquête officielle sur les crimes de Boko Haram selon une déclaration de Amnesty International. Selon l’organisation : « cette enquête approfondie doit prendre en compte les atrocités commises par toutes les parties et faire en sorte que les personnes responsables de ces actes rendent des comptes, notamment pour les crimes commis contre les femmes et les filles ».  Selon elle, lors des récentes attaques de la secte dans le nord-est du Nigeria, des femmes et des filles ont été violées ou soumises à des violences sexuelles et de nombreux villages du nord de l’Etat de Borno ont subi plusieurs attaques depuis fin 2019. Amnesty International qualifie ces atrocités de crimes de guerre selon une déclaration de Osai Ojigho, directrice du Bureau national Amnesty du Nigeria. Ces populations souvent attaquées ont été abandonnées par les forces de l’ordre qui doivent les protéger.  Amnesty International appelle les autorités nigérianes à « se saisir de cette situation de toute urgence ».

%d blogueurs aiment cette page :