Actualité santé

Alerte sur les conséquences sanitaires de la consommation du tabac par les jeunes dans la province du lac Tchad.

La consommation du tabac par les jeunes de la province du lac Tchad peut avoir des conséquences sanitaires incalculables.
Selon le médecin généraliste Adoum Tchari interrogé lundi par Radio Ndarson Internationale, la fumée du tabac est un poison nocif lorsqu’elle est inhalée.
Il a également indiqué que la cigarette contient des composés chimiques cancérigènes qui, poursuit-il, peuvent entrainer la mort.
« Le tabac est un tueur silencieux qui tue à petit feu. » a affirmé le médecin généraliste avant, d’appeler toute la jeunesse à une prise de conscience générale.
Par ailleurs, il recommande des campagnes de sensibilisation de masse dans les églises et mosquées sur les dangers du tabac. Selon lui, cette sensibilisation peut être élargie aux médias et espaces publics pour toucher un large public.
Selon Jean Bosco Ndiokoubayo, le représentant de l’organisation mondiale de la santé au Tchad OMS, 20,2% d’hommes et 1,2% de femmes consomment le tabac au Tchad.