Paix et sécurité

 Les chefs d’Etats de la Communauté du Bassin du Lac Tchad décident de changer de stratégies contre Boko Haram.

SECURITE :

Le mini-sommet extraordinaire des chefs d’Etats et de gouvernement de la communauté  du bassin du Lac Tchad  s’est tenu jeudi matin à N’Djamena au Tchad. Après la revue de la situation sécuritaire dans la région, les trois chefs d’Etats ont pris des recommandations en vue d’améliorer et rendre plus efficace la lutte contre le groupe djihadiste Boko Haram.

Les présidents Muhamadou Buhari du Nigeria, Mahamadou Issoufou du Niger et Idriss Deby du Tchad, ainsi que le Premier ministre camerounais ont décidé unanimement, de changer d’approche dans la lutte contre Boko Haram face à la recrudescence des attaques terroristes contre leurs pays respectifs.

Dans le communiqué final, les chefs d’Etats ont également pris des décisions sur la coopération opérationnelle et solliciter le soutien de la coopération internationale dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, la stabilisation de la sous-région et le développement de la région.

Ce mini-sommet se tient au lendemain du séjour du ministre nigérian de la défense, Mansour Muhamed Dan Ali à Niamey au Niger et à N’Djamena au Tchad. Il intervient après des multiples attaques de Boko Haram des positions des armées nigérianes, nigériennes et tchadiennes.

Pour rappel, les troupes qui combattent Boko Haram ont subi récemment des attaques des présumés membres de ce groupe djihadiste au Nigeria, Niger, Cameroun et le Tchad.

%d blogueurs aiment cette page :