Paix et sécurité

Les forces de sécurités nigérianes vont en guerre contre les preneurs d’otages dans l’Etat de l’Adamaoua.

Nigeria : Trois présumés kidnappeurs ont été arrêtés à Giret par les forces de sécurité du Nigeria et les forces civiles d’auto-défense. C’était il y a deux jours.   Giret est situé dans  l’Etat de l’Adamawa, précisément au nord-est du Nigéria.

Selon le commandant de corps  de sécurité Aliyu Ndanusa interrogé par la RNI, ces arrestations sont intervenues à la suite de nombreux enlèvements qui ont eu lieu ces derniers jours tout au long de la frontière camerouno-nigeriannne.

Le commandant Aliyu Ndanusa dit que les kidnappeurs ont été arrêtés lors d’une patrouille des forces de sécurité.  Il affirme  également que les présumés Kidnappeurs sont tous de nationalité camerounaise. Et généralement  ils exigent des rançons avant de libérer leurs otages  ajoutent-ils.

Le commandant Aliyu Ndanusa souligne également que les brigands se font passer pour des vendeurs de cartes Sim pour enlever les citoyens.  Selon toujours lui, après avoir utilisé une Sim, les kidnappeurs la détruise immédiatement. Désormais  Aliyu Ndanusa prévient que des mesures seront prisent à l’encontre de celles et ceux qui abandonnent les numéros téléphoniques qui leurs sont attribués pour d’autres numéros.

Pour rappel, la police de l’Etat de l’Adamaoua a déjà présenté il y a deux semaine sept présumés preneurs d’otages à la population de l’Etat de l’Adamawa au nord-est du Nigeria. Dans un entretien accordé le 08 janvier 2018 à l’œil du Sahel, un trihebdomadaire spécialisé dans l’information du grand nord, le gouverneur de la région de l’Adamaoua, Kidadi Taguiéké BouKar a rapporté qu’en 2017, l’Adamaoua a enregistré 46 cas d’enlèvement concernant 72 personnes. Depuis Janvier 2018, l’on dénombre déjà une cinquantaine de personnes enlevées.

%d blogueurs aiment cette page :